Evo Spirit City-Carbon après test : très belle trottinette mais …

Design réussi avec sa conception en carbone et un poids plume d’à peine 6,3 kg, la City-Carbon d’Evo Spirit est une trottinette qui peut séduire pas mal de monde. Mais le test relève quelques défaillances qui pourraient pénaliser l’acheteur.

Test de la trottinette : Evo Spirit City-Carbon

Fiche technique alléchante

Le principal souci du fabricant était de rendre sa trottinette la plus légère du marché. Pari très réussi quand on sait que le poids des autres modèles varie entre 10 et 20 kg. La City-Carbon pèse uniquement 6,3 kg soit deux à trois fois plus légère. Cela permet de la porter à bout de bras. Sa vitesse maximale est de 25 km/heure : assez rapide pour contourner les embouteillages et pour ne pas payer le train. À noter que si la vitesse maxi dépasse le 25 km/h, la trottinette n’entre plus dans la catégorie de « vélo à assistance électrique » et l’utilisateur doit posséder un permis pour la conduire. L’autonomie est celle que nous recommandons. Cependant, lors des tests, beaucoup de problèmes commencent à apparaître.

Encombrement un peu gênant

Dans la pratique, soit vous prenez le vélo que vous attachez fermement à un arceau si vous voulez entrer dans un bâtiment soit vous prenez une monoroue ou un leafboard que vous pouvez porter où vous allez sans prendre de la place et sans gêner personne. On ne peut faire ni l’un ni l’autre avec la City-Carbon. Le mécanisme qui permet de la replier est impeccable mais on ne saurait poser la trottinette quelque part sans gêner la circulation.  Avec un volume de 100  40  42 cm, ce n’est pas très pratique de le poser à côté de son banc dans un collège ou à côté de soi dans un resto.

Confort de conduite très réduit

Le driver entend des craquements lors de la conduite de la Carbon-City. La fragilité de l’appareil est tout de suite écartée car la trottinette est conçue avec du carbone, un matériau solide et résistant. Après constat, ce sont les roues plates dépourvues de capacité d’absorption de choc qui sont responsables de ce malaise. C’est également le responsable des vibrations ressenties par les pieds posés sur la planche et les mains qui maintiennent le guidon.  Evo Spirit n’a pas fait le bon choix en matière de roue. C’est également risqué de prendre un virage important (se pencher sur le côté et prendre un peu d’angle) avec les roues plates.

Performance en dessous de ce qui est affiché

Quand le petit tableau électronique de la trottinette affiche 25 km/h. Celui du scooteur de notre caméraman affiche 22 km/h, pareil pour le compteur de vitesse de notre smartwach. C’est peut-être dû à un manque de paramétrage et que 22 km/h c’est déjà assez. L’autonomie reste aussi légèrement faible pour une batterie de 7 800 mAh. Enfin, le guidon n’est pas réglable en hauteur. Il faudrait que le propriétaire a la taille standard de chez Evo City.

Conclusion

La City-Carbon n’est pas taillée pour la performance. Par contre, elle est idéale pour deux amoureux qui veulent se balader pépères dans les rues animées d’un jardin public ou au soleil couchant dans une route déserte de la plage. De plus, sa finition en carbone lui confère est air élitiste, l’outil idéal pour celui qui veut être différent des communs de mortel.

Source : www.01net.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *