Guide de la glisse en toute sécurité !

Pour apprivoiser une trottinette, chaque débutant devra suivre quelques consignes de sécurité. Il doit faire ses premiers pas sur un terrain plane. L’utilisateur devra d’abord avancer en poussant avec un pied puis rouler doucement jusqu’à ce qu’il arrive à trouver son équilibre avant d’appuyer sur le champignon. La maîtrise du freinage et de l’équilibre devra être totale avant de se lancer à toute vitesse sur le bitume. Pour cela, lisez notre article : débuter en skate

Les règlements régissant l’utilisation des trottinettes électriques dans les lieux publics

 

Certes, aucune loi n’existe jusqu’à ce jour concernant l’utilisation des trottinettes électriques, mais cela n’empêche pas que l’utilisateur devra observer quelques règles de base pour sa sécurité et celle des autres. À la base, les utilisateurs de trottinettes électriques doivent tous faire preuve de bon sens et de discernement lorsqu’il roule sur son véhicule.

  • Comme les autres piétons, ces derniers doivent glisser sur les trottoirs et traverser les rues seulement lorsque les feux sont verts et uniquement dans les passages dédiés aux piétons.
  • Il est aussi à savoir que la mairie a la prérogative de décider l’interdiction d’utilisation de trottinettes dans quelques endroits ou sur toute la commune selon les événements.
  • Si un utilisateur de trottinette vient à manquer à ses obligations de piéton, il peut être pénalisé par une amende allant de 4 à 7 euros. Quant à ceux qui par leur agissement, sont susceptibles d’altérer ou de porter atteinte à la sécurité des tierces personnes, ils peuvent encourir une amende allant jusqu’à 15 000 euros. Et ce, en plus de l’éventualité de la mise en cause de leur responsabilité civile lors de la survenue d’un accident.
  • Quant à la vitesse, si la trottinette utilisée peut rouler à plus de 25 km/h, elle doit impérativement être déclarée et recevoir, en contrepartie, un numéro d’identification unique.
  • Un défaut d’immatriculation est pénalisée par une amende allant jusqu’à 750 euros.

Les règles de sécurisation

 

Pour glisser sur le bitume, l’âge minimum est de 14 ans

  • Le port de casque de protection est obligatoire. Cet équipement est indispensable pour protéger la tête du conducteur en cas de chocs ou de chutes. Pour en assurer l’efficacité, ce casque devra être remplacé suite à un choc et surtout dès que des fissures y sont visibles, si les courroies sont altérées et / ou si le système de serrage est défectueux. Le casque âgé de plus de 5 ans, devra également être remplacé par un nouveau. Cet équipement ne doit être nettoyé qu’avec des substances non corrosives.
  • Le port de tenue facilement visible tel que le gilet jaune, lors des périodes de luminosité insuffisante, est imposé par la loi.
  • Rouler en trottinette sur une route mouillée par la pluie, sur les parties métalliques glissantes, sur les trottoirs comme sur les nids-de-poule sont à éviter pour éviter les mauvaises chutes.
  • La maîtrise parfaite du freinage comme de l’équilibre est requise avant d’apprécier la joie de la glisse sur le bitume de la ville.
  • L’utilisateur peut également assurer ses arrières en s’offrant des systèmes de signalisation, un rétroviseur fixé sur les extrémités de son guidon comme les modèles de rétroviseur suivant : rétroviseur 3D B’TWIN, rétroviseur SPIN ZEFAL…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE