Tout savoir sur le kneeboard !

Le kneeboard est un sport de glisse consistant à glisser sur l’eau à genoux sur une planche. Cette position permet d’être en équilibre rapidement tout en procurant une sensation de vitesse comme sur un karting. Très prisé des enfants mais aussi des plus grands, le kneeboard est le support de glisse le plus accessible permettant de faire des gammes avant de se lancer aux wakeboard et ski. La planche de kneeboard est épaisse. Pour amortir les chocs, une mousse se trouve entre la planche et les genoux.

Afin d’avoir une meilleure maîtrise, une sangle maintient les jambes à la planche. Pratiquer du kneeboard permet, en effet, de prendre ses marques sur l’eau. Il est possible également de s’installer à deux sur un kneeboard. Depuis longtemps, le kneeboard était moins populaire que le surf, mais aujourd’hui on voit le nombre des adeptes s’agrandir.

Comment pratiquer le kneeboard ?

A mi-chemin entre le surf et le ski nautique, le kneeboards est un sport de glisse se pratiquant à genou sur une planche plus petite qu’un surf. Et où le rider est remorqué par un petit bateau à moteur à une vitesse d’environ 30 km/h. En revanche, si vous êtes pour la traction par des câbles, l’idéal est de choisir un câble tressé de 14 mètres minimum. L’hoverboard des « mer » se pratique aussi sur une rivière, un lac ou tout autre plan d’eau assez étendu. C’est le meilleur moyen pour découvrir la glisse sur l’eau. Son initiation se fait rapidement. Ce sport nautique convient autant aux adultes qu’aux enfants dès huit ans. Toutefois, pour réussir les manœuvres, il est nécessaire d’avoir un peu de technique. Plusieurs video kneeboard vous permettent de voir des démonstrations. Certains vous montrent des techniques pour glisser en kneeboard. En effet, le kneeboard est le sport de glisse idéal pour la découverte des premières sensations ou pour les plus petits.

Bien choisir son matériel de kneeboard

Pour pratiquer du kneeboard, outre la combinaison et le gilet de sauvetage, vous avez besoin d’une planche de kneeboard, un bateau et un câble de remorquage.

  • Le choix de la planche :

On peut distinguer deux sortes de planches de kneeboard, à savoir : les planches à trucs ou trick board, et les planches à slalom. Pour bien choisir votre planche à truc, optez pour celle qui est bien courbée avec des rails épais. En revanche, si vous cherchez une bonne planche à slalom, choisissez celle qui a un fond plat et des rails acérés. Pour le découpage et le slalom, l’aileron est parfait, cependant, il n’est pas recommandé pour les acrobaties. Par ailleurs, vous pourrez choisir pour une planche dotée d’ailerons repliables, car celle-ci s’adapte à tout.

  • Le choix du câble :

Pour pratiquer le kneeboard, comme pour le ski nautique, l’idéal est d’opter pour un câble robuste, toutefois, avec une longueur minimale de 14 mètres. Il est préférable de choisir un bon câble de slalom. Ainsi, vous pourrez changer sa longueur suivant l’endroit où vous vous trouvez par rapport au sillage. Par ailleurs, le meilleur câble pour faire du kneeboard est le câble tressé. Ce type de câble vous permet de virevolter. De plus, dans la position enroulée, il est plus facile de tenir un câble tressé.

  • Le choix du bateau :

Pour faire du kneeboard, le choix du bateau est important. Ainsi, l’élément à prendre en compte est le sillage du bateau. En effet, celui-ci doit avoir environ 0,3 mètre de hauteur avec une crête pointue. La vitesse idéale est d’environ 30 km/h. il est à noter que pour un enfant d’environ 18 kilos, la vitesse idéale est de 13km/h. Pour une personne de plus de 45 kilos, la vitesse du bateau est de 32 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *