L’hoverboard : déplacement de plus en plus axés « Retour vers le futur » !

Certes, le fameux skateboard planant dans le film « Retour vers le futur », n’a pas encore vu le jour. Cependant, en parallèle, de nombreux moyens électriques de déplacement permettent selon le même principe de se déplacer sans se fatiguer.

L’Hoverboard tant attendu de Marty McFly

 

On a quasiment tous attendu l hoverboard tant déclamé par le film « Retour vers le futur », mais force est-il de constater qu’à l’heure du rendez-vous, le 21 octobre 2015, exactement après 30 ans, la promesse n’a pas été tenue. Toutefois, tous ceux qui ont fantasmé sur la possibilité de surfer sur la planche volante de Marty McFly peuvent se ravir, ils peuvent se rabattre sur les nombreux moyens de déplacement à la fois non éreintants et écologiques. Ces derniers fonctionnent presque tous sur un même principe : ces outils sont faciles à manœuvrer et sont stabilisés par des capteurs électriques.

Les moyens actuels de déplacement futuristes

 

– Les gyropodes

Ces appareils de déplacement futuristes ont commencé à voir vers le début des années 2000. Le premier exemple vu sur le marché est incontestablement représenté par les gyropodes. Ces gadgets de Segway sont une espèce de plateau arborant deux roues latérales et surmontés d’un guidon. Les policiers comme les touristes sont ceux qui sont le plus souvent aperçus perchés dessus. Avec une bonne autonomie pouvant tenir jusqu’à environ 40 km et une vitesse pouvant aller jusqu’à 20 km/h, sont cependant, des outils de déplacement très coûteux avec un tarif virevoltant dans la barre de quelques milliers d’euros.

– Les monocycles

Quelques moments après, diverses entreprises telles les Solowheel, Ninebot et Gotawy ont conçu des outils de déplacement à une seule roue, électriques et dans la vitesse peut aller dans les 20 à 40 km/h. À la fois peu encombrants et de poids plume, ces monocycles sont nettement plus transportables que les gyropodes. Et en plus, ils sont plus accessibles du point de vue prix avec un tarif gravitant dans les 500 à 2 000 euros selon la marque et le modèle choisi.

– Les planches électriques

Chic Robot et F-Wheel ont conçu une planche électrique constituant le modèle intermédiaire entre le gyropode et le skateboard electrique. Cet exemple coûte dans les 500 à 900 euros, et peut rouler dans les 10 km/h avec une autonomie pouvant tenir dans les 15 à 20 km/h.

– Les patins à roulettes futuristes

Quant aux patins à roulettes futuristes à 4 moteurs de Rocketskates,  ils sont les moyens idéaux pour propulser son utilisateur à 16 km/h avec une autonomie allant jusqu’à 70 minutes sur une distance allant jusqu’à 13 km. De plus, disposant de la technologie Bluetooth, ces patins permettent à l’utilisateur de rouler en toute sérénité tout en gardant un œil sur les informations essentielles telles que le niveau de batterie et la distance parcourue.

2 pensées sur “L’hoverboard : déplacement de plus en plus axés « Retour vers le futur » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE