Walkcar : nouveau venu parmi les skateboards dernières générations !

Le walkar est petit, il est léger, il est portable, ce n’est pas une tablette, mais il en a l’air. C’est un ordi portable très fin et ergonomique? Non ! Avec lui, il est plus facile de défier les embouteillages et ne pas marcher à pieds. Un vélo ? Non plus !!! Il ne fatigue pas et il ne roule pas avec du carburant. Ce n’est pas une moto non plus donc ?! Oui, le Walkcar est un skateboard électrique qui fait la taille et la forme d’une tablette. Seule la présence des roues indiques que ce petit engin tout mignon mais ô combien performant et résistant est un moyen de transport.

Walcar : caractéristiques du skateboards dernières générations

 

Le Walkcar a la forme, la taille et même la couleur d’une tablette. Il pèse entre 2 et 3 kg, même un enfant de 8 ans peut le porter et en partant, s’assoir dessus et le conduire. Il peut supporter une charge maximale de 120 kg, donc oncle Bob et ses deux packs de bières n’à pas de soucis à se faire. Il est équipé d’une batterie en lithium doté d’une autonomie de 3 heures, suffisante pour balader à deux le long du jardin municipal. Il possède une vitesse de pointe de 10 km/h idéale pour arriver à l’heure au bureau ou à dégainer avec un regard amusé quand on vient de rater son bus.

Quels avantages ?

Rouler en skate électrique est une façon de se déplacer en mode écolo et permet aussi d’éviter les bouchons. Moto ? Beaucoup trop sujette à des accidents et nécessite la possession d’un permis de conduire. Segway ? Trop lourd à porter s’il est déchargé et puis, il pose un certain problème quand vient le moment de monter un escalier ou partir en métro. Bref, le Walkcar permet un déplacement facile, sans se fatiguer et il peut être toujours porté quand le moment d’emprunter un transport en commun est venu.

D’où vient-il ?

Le Walkcar est le fruit de l’imagination bien réelle de la startup japonaise Cocoa Motor. Les Nippons viennent d’apporter une révolution dans le mode de déplacements des hipsters que nous sommes. Bien entendu, ce skate électrique smart et light s’adapte à tout le monde, femmes, enfants, adultes, étudiants, bureaucrates à condition de savoir se tenir en équilibre. Une fois les deux pieds posés dessus, l’engin démarre et on peut changer sa direction en penchant légèrement son corps.

Source : http://www.nlto.fr/

hoverboard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *